[Portrait de decliker] À la rencontre de Camille, freelance en social media pour les entreprises à impact

Camille, freelance depuis un an et membre du collectif Social Declik, a décidé dès le démarrage de son activité de travailler essentiellement avec des entreprises engagées. 

Elle revient pour nous sur son déclik, son activité de Freelance, son quotidien de declikeuse et ses projets pour le futur.

Camille, Tu nous parles de ton activité ?

J’ai deux volets principalement :

  • Du social media et community management. Je gère les réseaux sociaux de mes clients, principalement Instagram et LinkedIn.
  • Je fais également de la formation et du coaching pour que mes clients puissent devenir autonomes sur la gestion de leurs réseaux sociaux et je donne aussi quelques cours en école à des étudiants.

Au départ, qu’est-ce qui t’a motivé à te lancer en tant que freelance ?

La liberté ! La liberté de choisir mes clients.

Mais aussi le fait qu’il n’y a pas de limite quand on est freelance.

Quelles étaient tes craintes au moment de te lancer ?

Je connaissais pas du tout le monde le monde de l’entrepreneuriat et je ne suis pas issue d’une famille d’entrepreneurs.

Donc, ça a été une découverte. Donc, forcément, mes craintes étaient assez classiques, notamment sur la dimension financière.

  • Est-ce que je vais trouver assez de clients ?
  • Est-ce que je vais réussir à me rémunérer avant la fin des droits Pôle Emploi ?
  • Comment se faire connaître quand on débarque ?

Pourquoi as-tu rejoint la communauté Social Declik ?

J’ai vite compris au démarrage que c’est important de rejoindre des collectifs.

J’ai d’abord cherché des collectifs de freelances engagés sur la toile, à distance, puisque j’habite dans le Var et que je savais qu’il n’y aurait rien en local.

Et je suis tombée sur Social Declik.

Ce que ça m’apporte au quotidien, c’est de pouvoir échanger avec d’autres freelances engagés qui partagent les mêmes valeurs, qui ont envie de se retrouver dans un cadre bienveillant et s’entraider.

Quand on fait nos weekly declik (=réunions hebdo en visio), on échange sur des problématiques communes et ça nous aide, ça nous inspire et ça nous apporte des réponses concrètes.

Chacun s’engage comme il le veut en fonction de son emploi du temps et de sa charge de travail.

Les forces de cette communauté, c’est le soutien et le partage de connaissances sur l’impact. Chacun creuse des sujets différents et partage ses trouvailles aux autres membres.

Tes projets pour le futur ?

  • Développer un média, ce serait vraiment mon objectif pour l’année.
  • Sécuriser la trésorerie
  • Poursuivre mes missions actuelles en récurrent
  • Et avoir plus de temps pour MOI ! Faire du sport, m’engager à nouveau auprès d’asso en bénévoles !



Pour découvrir l’interview de Camille en vidéo, rendez-vous sur la chaîne YouTube Social Declik

Et si comme Camille, tu souhaites rejoindre notre collectif de freelances engagés, postule ici.

Laisser un commentaire