S’y retrouver dans le secteur de l’impact quand on cherche une mission de freelance qui a du sens

Charlotte

|

Récemment ou pas, tu as opté pour le freelancing, très certainement pour pleins de bonnes raisons, notamment la liberté qu’offre ce statut.

Plus récemment ou pas, tu as décidé que dans toutes les formes de liberté qu’offre le statut de freelance, il y a également la liberté de choisir ses clients et ses missions pour retrouver du sens à son travail, ton fameux “Why”.

Au vu des enjeux climatiques et sociaux actuels, ce “Why” est souvent lié à l’impact positif.

Alors, comment identifier ces acteurs vertueux qui répondent à un enjeu de développement durable et participent à la construction d’un monde plus sobre et plus juste ?

C’est quoi l’impact ? 

Encore récemment, on parlait davantage d’Economie Sociale et Solidaire. La terminologie n’est guère plus claire, mais au moins le périmètre était défini. Défini dans une loi. La Loi du 31 juillet 2014.

Aujourd’hui, le terme d’impact social ou impact positif né dans les années 70 est de plus en plus utilisé et fait référence à un univers plus large et plus hétérogène que celui de l’ESS avec de nouveaux entrants. On parle aussi beaucoup d’entrepreneuriat social.

Bref bref bref … Pas simple de s’y retrouver parmi tous ces petits noms. Avec cet article on a voulu t’apporter un éclairage (qui n’engage que nous) sur l’écosystème des acteurs engagés pour que tu puisses y dénicher la future mission de tes rêves.

Un peu d’histoire

L’économie sociale et Solidaire ne date pas d’hier, puisque dès le 19e siècle, des initiatives s’organisent pour aider les démunis dans le contexte de la révolution industrielle.

En 1901, on établit le statut associatif avec une loi qui le cadre. Depuis, c’est tout un écosystème qui s’organise pour traiter les enjeux sociaux et économiques de plus en plus prégnant.

Il faudra cependant attendre 2014, avec la loi du 31 juillet qui a permis de définir les contours de l’ESS. En son sein, on y trouve les structures d’utilité sociale appliquant une gouvernance démocratique et ayant un modèle économique viable mais une rentabilité au service de la finalité sociale.

Aujourd’hui, qui sont les acteurs à impact positif ?

Concrètement, si demain tu souhaites trouver un client dans le secteur de l’impact, on t’invite à regarder du côté :

  • Des associations, des coopératives et des fondations bien entendu. Ce sont les incontournables !
  • Des acteurs publics qui sont intrinsèquement d’intérêt général, même si cette notion est un peu floue. Un exemple concret avec Beta.gouv pour ceux qui travaillent dans le numérique.
  • Du côté des agréments et des labels, qui sont une preuve de l’engagement de l’entreprise et qui garantissent le respect d’un certain nombre de critères éthiques en matière de gouvernance. Les plus connus : le Label BCorp, Lucie ou encore l’agrément ESUS. Nous par exemple, on a opté pour la SAS mais avons obtenu l’agrément ESUS grâce aux engagements qu’on a pris dans nos statuts concernant notre gouvernance.
  • Enfin, parmi les entreprises dont le cœur de métier n’est pas de répondre à un ODD (objectif de développement durable), tu peux quand même t’arrêter du côté des entreprises à mission ou celles qui ont déployé des normes de développement durable en leur sein. L’ISO 26 000 qui est centrale, puis la 14001, la 50 001 et d’autres encore. Pour rappel, les entreprises à mission désignent en France les formes d’entreprise qui se donnent statutairement une finalité d’ordre social ou environnemental en plus du but lucratif. Bon, après sur les engagements pris et l’évaluation de l’atteinte de ces objectifs c’est très très flou.

Il est donc important de rappeler que dans cette cartographie, il y a des acteurs dont la dimension vertueuse est plus discutable que d’autres. Il te faudra donc te doter de ton esprit critique et ta subjectivité pour définir ce qu’est le secteur de l’impact pour TOI.

On fera bientôt un article sur le Green Washing pour t’aider.

Où trouver des opportunités de missions auprès de ces acteurs à impact ?

Pour te forger une culture générale sur ce secteur et rencontrer ses acteurs, tu peux :

  • Réaliser des actions de bénévolat ou de mentoring. En plus, ça te permettra de contribuer à ton échelle à un monde meilleur. Regarde du côté de Vendredi, Latitudes, Probonolab par exemple.
  • Rejoindre des réseaux et des écosystèmes engagés : ça peut aller du café coopératif près de chez toi, un tiers lieu ou un collectif citoyen
  • Identifier dans le CRESS de ta région les acteurs de l’ESS pas loin de chez toi
  • Aller régulièrement sur le site de Jobs That Make Sense qui propose très régulièrement des opportunités qui font sens.
  • Te rendre aussi dans des écosystèmes inspirants qui animent des acteurs engagés : Make Sense, La Ruche, Les canaux et bien d’autres !

Si tu as envie d’aller plus loin et plus haut dans ta compréhension de ce secteur et ton infiltration, tu peux rejoindre la prochaine promo de notre programme Freelance For Good, 5 semaines pour trouver des clients dans l’impact. Toutes les infos et le lien d’inscription sont  !

Sources : Beaucoup d’infos sur le site Avise.

Ça peut aussi t'intéresser

Freelance For Good

Trouver des clients dans l’impact

On te partage des conseils pour étoffer ton réseau et trouver des clients auprès des acteurs de l'impact de façon durable.

Freelance For Good

La contribution volontaire, un modèle cohérent pour une mission à impact

Au moment de la création de Social Declik, on s’est posées milles questions sur notre modèle économique et notamment celui des mises en relation entre freelances et structures à impact positif par Social Declik.

Freelance For Good

Comment financer la formation Freelance For Good ?

Social Declik est un organisme de formation Qualiopi ! Qualiopi est devenu en 2022 le référentiel unique en France, elle garantit donc la qualité de notre programme d’accompagnement Freelance For Good.